Le BETA

 

Les recherches de l’équipe du BETA sont plus appliquées, pluridisciplinaires et souvent financées par des organismes publics ou des entreprises privées. La question de la couverture des dommages générés par les pollutions maritimes par les hydrocarbures a ainsi été appréhendée grâce à un financement du Conseil Français de l'Energie.

La problématique de la pollution de l'eau par les engrais azotés et celle des coulées boueuses a permis la création d'un groupe de travail (économistes, gestionnaires, historiens, géographes, sociologues, agronomes, juristes) financé par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, par le Ministère de l'environnement et par le programme européen COST 634. Certains travaux ont également permis d'appréhender la question de la couverture et de la responsabilité dans le cadre de la gestion du risque nucléaire civil. D'autres, en cours, sont actuellement financés par l'ANDRA.

Enfin, mentionnons encore le démarrage récent d'un programme de recherche sur la prévention et l'assurance (volontaire) de risques de santé chez l'individu lorsqu'il fait face à une certaine ambiguïté (incertitude) sur la véritable nature de ce risque. Ce programme a obtenu un soutien financier de démarrage de la part de la Chaire Groupama "les particuliers face aux risques" financée par la Fondation du risque.