AdobeStock_300203735.jpeg

• • • •

Les groupes de travail d'Aléarisque

Aléarisque se positionne en tant que pôle de réflexion pour soutenir et informer les entreprises concernée par la gestion des risques. Régulièrement plusieurs groupes de travail sont constitués par différents membres du pôle autour de thèmes choisis collégialement. Ces travaux intègrent des intervenants extérieurs qui apportent leurs expertises dans des domaines extrêmement variés.

Ils axent leurs réflexions sur la veille des évolutions législatives, technologiques ou environnementales qui aboutiront sur des publications, des conférences, des débats et des interventions extérieures.

Assurance construction 

  • Colloques :

    • ​À venir : sécheresse et risques inhérents aux constructions
    • Comprendre l’AC

    • L'assurabilité des nouvelles technologies de construction

    • Le BIM

    • La réception des chantiers

  • Travaux avec le Pôle Fibre-Énergivie :

    • GT Qualité de l’Enveloppe du bâtiment

    • GT Pour une Rénovation Énergétique Accessible à Tous

  • Travaux avec l'association BOMA :

    • Le réemploi de matériaux et l'assurance construction.

  • Travaux avec l’AQC :

    • Colloque : Lever les freins à la construction bois​

GT Cartographie des risques

  • Les différents outils SIGR du marché,

  • Retour d'expérience de nos adhérents,

  • Formation en gestion de risque,

  • Jeux d'entreprise à l'Université avec l’outil Jesuisriskmanager développé par Terrimétrics.

GT Mobilités Intelligentes

  •  Colloques :

    • Le Véhicule Autonome, où en sommes-nous ? 

    • Le Véhicule Autonome dans les grands sites privés

    • Le Véhicule Autonome et l’humain

  • Participation au Congrès ERTICO juin 2017.

  • Travaux avec le Pôle Véhicule du Futur et le Centre Européen de Recherche Des Accidents Collectifs et des Catastrophe  (CERDACC)

GT Blockchain

  • Mieux comprendre la blockchain

  • La blockchain dans la supply chain

  • Introduction aux crypto-actifs, actifs digitaux et potentielles implications dans le monde de l’assurance

  • La problématique de confidentialité des données et les risques liés à leur souveraineté.

GT Espace aérien

  • Typologie et législation appliquée aux drones

  • Présentation de la société Drone Sessions

  • Pilotage des risques dans la tour de contrôle

GT Intelligence Artificielle

  • Colloque :

    • IA et gestion des risques 

  • Découverte de l’outil d’intelligence cognitive Watson / IBM 

• • • •

Les conférences-débats

 

Aléarisque organise des conférences-débat, colloques et autres formes de rencontres.

L'association relaie à ses membres les invitations des partenaires lorsqu'il s'agit de travaux de nos sphères de réflexion.

Ces multiples événements permettent de réunir, sur un même sujet, des experts de différentes spécialités, de rencontrer les acteurs de nos domaines de prédilection et de réfléchir ensemble sur les innovations en matière d'assurance.

Ces rencontres favorisent des partenariats constructifs et révèlent à chaque fois un fort intérêt pour la gestion du risque et de l'assurance. L’écosystème  de l’assurance et des Risk Manager du Bassin Rhénan se nourrit de ces temps de réflexion entre assureurs, entrepreneurs, étudiants, chercheurs et professeurs.

• • • •

Nos objectifs

Le but nos réflexions est de contribuer activement à la pérennité des entreprises et des emplois.

RISCARE signifie OSER en latin

Toute organisation doit connaître ses vulnérabilités pour mesurer l’impact des risques qu'elle prend et décider d’une stratégie de gestion qui en intègre la prévention.

Définition de gestion de risque 

C'est un ensemble de procédures et d’actions visant à supprimer, réduire, transférer ou supporter les risques de manière à favoriser la pérennité de l’organisation.


Définition de prévention

C'est la prise de mesures pour éviter qu'une situation sociale, environnementale, économique ne se dégrade, ou qu'un évènement dommageable ne survienne.

En voici les phases :

  1. Supprimer le risque par un ensemble de mesures visant à empêcher la probabilité de survenance du phénomène dangereux.

  2. Réduire le risque par un ensemble de mesures destinées à limiter la probabilité de survenance ou les conséquences de sa survenance ou, idéalement les deux.

  3. Si le résultat des deux démarches ci-dessus n’est pas satisfaisant ou incompatible avec les moyens ou la stratégie de l’entreprise, il y a lieu de transférer ces risques à un assureur.

  4. Enfin l’entreprise peut décider ou être contrainte à supporter certains risques, ce qui suppose la mise en place d’outils de suivi et de compensation.

Les Pôles de compétitivité régionaux mènent des travaux innovants auxquels Aléarisque participe, dès lors qu'ils touchent aux thèmes du risque et de l’assurance. ​

Exemples :

  • La chimie verte développe de nouveaux produits utilisés notamment dans les domaines industriels, pharmaceutique, agro-alimentaire et dont les risques sont mal intégrés par les entreprises d’assurance.

  • Les nouvelles techniques de construction, dites "techniques non courantes" visant la performance énergétique imposée par les lois rencontrent des difficultés au regard de l'assurance décennale obligatoire en France pour tout constructeur.

  • Les véhicules autonomes que la législation actuelle en France et en Europe empêche encore de circuler en raison de la non identification du responsable en cas de sinistre.

  • Les entreprises de Capital Risque qui doivent sécuriser leurs engagements par la pérennisation des entreprises auxquelles des fonds ont été alloués, ont un intérêt majeur à connaître leurs vulnérabilités.